Philippe Dorise, une personnalité éclectique

Philippe Dorise

 

Comédien depuis de nombreuses années, amateur de sculpture et de peinture, Philippe Dorise est un chef d’entreprise spécialisé dans le négoce technique de fournitures industrielles. À la tête d'une équipe de 150 personnes, il est ouvert à tous les challenges.

Philippe Dorise : le cavalier

Né le 5 mai 1957 au Mans, Philippe Dorise débute l’équitation à l’âge de 15 ans. Il montait des galopeurs à l’entraînement au haras de la Potardière, une propriété de son grand père. Compte tenu de sa grande taille, il abandonne « les purs sang » et se tourne vers l’équitation sportive, particulièrement le concours de sauts d’obstacles ou CSO.

Depuis plus de 25 ans, il s’entraîne chaque semaine dans la Sarthe. Il débute son entraînement chez Hugues Landormy à Brette-les-Pins, puis chez Philippe Rossi au Pôle Européen du Cheval d’Yvré l’Evêque et enfin chez Pierre Raussin à Louplande.

Le chef d’entreprise possède 2 chevaux de concours qu’il continue de monter encore aujourd’hui. Il a participé à une grande variété d’épreuves en Amateur 1, précisément au Pôle Européen du Cheval. Comme tout cavalier de concours, il a connu des moments difficiles sur la piste.

Il arrête la compétition suite à un accident survenu en juin 2013. Il a pour ambition de revenir sur les pistes en 2016. Selon Philippe Dorise, ce sport l’aide à se concentrer sur ses objectifs professionnels.

Philippe Dorise : parcours

Philippe Dorise a étudié au Collège Jésuite Sainte-Croix du Mans. À l’université, il a suivi une formation en gestion et en économie. Il termine ses études par un 3ème cycle à l’Université de Paris-Sorbonne.

Dès l’obtention de son diplôme, il intègre des agences de publicité parisiennes, avant de travailler dans l’entreprise familiale Dorise SA située au Mans.

Créée par Armand Dorise en 1923, cette société est spécialisée dans le négoce de pièces techniques pour l’industrie. Philippe Dorise en devient le président en 1995.

En 2000, il hisse l’entreprise Dorise SA parmi les premiers intervenants du marché du négoce technique industriel français et crée sa Holding Groupe Dorise.

En 2008, le Groupe Dorise acquiert la Mécacoupe à Bourges, le premier distributeur indépendant français d’équipements pour centre d’usinage. En septembre 2014, l’entrepreneur quitte le négoce d’outillage industriel et cède la filiale Dorise au groupe Martin Beleysoud.

Après cette liquidation, il se concentre sur le négoce d’équipements pour centre d’usinage, avec pour ambition de faire partie des leaders dans le domaine.

En 2015, le chef d’entreprise rachète la société Langlet à Abbeville, située dans le nord-est de France. Philippe Dorise est un humaniste qui s’investit dans la politique locale de la Sarthe. Il s’est présenté aux élections départementales de 2014 dans le canton Le Mans 2 sous l’étiquette UDI.